Femmes & Jeunes

Pour accéder à la section consacrée au secteur jeunesse, cliquez ici : Secteur jeunesse

Condition féminine

La condition féminine présente des caractéristiques particulières dans la description d’une collectivité. On ne peut pas l'isoler et la canaliser dans un créneau précis, tels l'industrie ou le tourisme, car la condition féminine a comme particularité d’être à un niveau vertical. Cela signifie qu’elle touche tous les secteurs de développement du milieu, qu'elle n’est pas un secteur cloîtré, mais plutôt un état de fait pour plus de la moitié de la population, c’est-à-dire les femmes.

Constatations sur la situation des femmes par secteur d'activité

Le Centre-Femmes de Bellechasse, un organisme à but non lucratif dont la mission est d'améliorer la condition de vie des femmes, a identifié différentes constatations en regard de la situation des femmes du territoire, lors du dernier exercice de planification stratégique réalisé en 2004. En voici une brève présentation :

Santé des femmes

Le Centre-Femmes de Bellechasse offre des formations aux femmes du milieu pour les aider au niveau de certaines problématiques en regard de leur santé tels, à titre d’exemples, l'amélioration de l’estime de soi, la gestion du stress, des groupes de soutien pour les femmes ayant un diagnostic de cancer du sein, du conditionnement physique, etc. De plus, des activités de sensibilisation et de soutien  ayant trait à la violence conjugale sont aussi organisées pour contrer ce fléau.

Santé, services sociaux, communautaires, action bénévole et proches-aidantes

Quatre-vingt pour cent du personnel en santé et services sociaux est féminin. Les femmes constituent donc la majorité de la main-d’œuvre, tant rémunérée que bénévole, dans ce secteur. Cette contribution des femmes à l’économie n’est pas reconnue à sa juste valeur.

Le soutien à domicile est aussi dévolu en majorité aux femmes. Le virage ambulatoire a été un grand chambardement pour plusieurs femmes. L’épuisement, le manque de ressourcement, le manque flagrant d’argent pour supporter ce réseau est le lot des difficultés de beaucoup de proches-aidantes. Le désengagement de l’État alourdit d’autant la responsabilité des femmes.

La pauvreté et l'intégration au marché du travail

La pauvreté vécue par les femmes se retrouve chez les dames âgées, monoparentales, handicapées, jeunes sans emploi ou en situation de séparation ou de divorce. Dans un territoire comme le nôtre, où tout le monde se connaît, la pauvreté est difficile à assumer. Une situation particulière est remarquée, c'est-à-dire celle des femmes qui font un retour au travail lorsque leurs enfants sont tous à l’école. Ces femmes qui veulent réintégrer le marché du travail sont presque toutes exclues des programmes d’employabilité.

Les patrons sont souvent réticents à engager des femmes. La peur d’intégrer des femmes dans une équipe d’hommes, la grossesse qui amènera un départ prolongé, les préjugés véhiculés, ne sont que quelques obstacles à l’intégration à l’emploi. L’ignorance, par les jeunes filles, des aptitudes requises et des salaires attribués pour certains métiers, dit masculins, font qu’elles ne considèrent pas la possibilité de s’investir dans ces formations spécifiques lors de leur choix de carrière et ainsi être en mesure de combler des emplois vacants disponibles chez-nous.

Entrepreneuriat au féminin

Souvent les femmes démarreront leur entreprise avec leurs propres économies. Que dire des conditions d’emprunt quand on est une femme d’un certain âge et qui n’a malheureusement pas d’historique de crédit, car c’était son mari qui signait tous les contrats. Les femmes se sentent appuyées dans leur démarche d’entrepreneur, s’il y a un partage des tâches à la maison. Ce sont souvent les femmes qui sont impliquées dans les entreprises d’économie sociale.

Les femmes en agriculture

Les femmes sont de plus en plus partenaires dans les entreprises agricoles. Elles peuvent ainsi adhérer au Syndicat des Agricultrices. Ce sont souvent elles qui tiennent la comptabilité de la ferme. Une lacune cependant, les garderies ne sont pas adaptées pour elles, car leurs horaires sont trop différents. Lorsqu’il y a rupture dans le couple, la division du patrimoine est assez complexe.

Jeunesse

Une meilleure connaissance de ce que l’on retrouve sur notre territoire (services, emplois, formations, etc.) serait un atout pour contrer l’exode rural des jeunes. On remarque une hausse de grossesse chez les adolescentes. Elles sont aussi plus nombreuses à fumer. On note de plus en plus de violence verbale et physique. Les jeunes femmes veulent se scolariser et être indépendantes financièrement. Le partage des tâches est encore problématique, pour plusieurs, et presque nul pour les jeunes mères monoparentales.

Culture et patrimoine

Les Association de Fermières sont très active sur notre territoire. Ce sont ces groupes qui transmettent les valeurs au niveau de la culture artisanale. De plus, nous ne connaissons pas l’histoire et l’apport des femmes dans notre collectivité. À part «La Corriveau», quelle sont les femmes reconnues issues de Bellechasse?

Monde municipal, action citoyenne et implication dans les lieux de pouvoir

Les femmes sont très présentes dans les conseils d’administration d’organismes sociaux et dans les conseils d’établissements. Par contre, elles sont absentes de la politique municipale. La politique, telle que vécue aujourd’hui, est encore un monde d’hommes. Nous avons connu ces dernières années un net recul quant à la représentation féminine au point de vue régional et territorial, soit à la Conférence régionale des élus et au CLD de la MRC de Bellechasse.

Le monde municipal doit se montrer plus accueillant vis-à-vis les femmes et développer une manière pour les attirer à titre de conseillères. Le comité «Femmes et développement - Bellechasse», mis sur pied par le Centre-femmes, est composé de femmes nommées par chaque conseil municipal, afin de supporter l’implication des femmes dans la gestion municipale et le développement de leur milieu.

Axes de développement stratégiques

Voici les principaux axes de développement au niveau de la condition féminine, tels que déterminés dans le cadre du dernier exercice de développement stratégique du milieu et inscrits dans le projet de PALÉE 2005-2006-2007.

Orientation : Améliorer la condition des femmes dans le territoire de Bellechasse

  • Objectif I : Favoriser l’implication des femmes dans les lieux décisionnels
  • Objectif II : Améliorer la situation économique des femmes
  • Objectif III : Développer des habitudes de vie saine au sein de notre communauté

Autres renseignents concernant la conditions féminine dans Bellechasse

Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant le secteur de la condition féminine dans le territoire de la MRC de Bellechasse, veuillez contacter le CLD au (418) 883-2249 ou rejoindre directement le Centre-femmes de Bellechasse :

Centre-Femmes de Bellechasse
55A, rue de la Fabrique
Sainte-Claire, Qc
G0R 2V0

Téléphone : (418) 883-3633

Télécopieur : (418) 883-3646

Courriel : cfemmesbellechasse@globetrotter.net

Web: www.centrefemmesbellechasse.com